Home > Content > Umeå et son modèle d’achat de stationnement vert (Suède)

Umeå et son modèle d’achat de stationnement vert (Suède)

Par News Editor / Mis à jour: 28 Jan 2015

La densification et le développement des zones urbaines centrales appellent des solutions de mobilité intelligentes pour gérer la circulation tout en créant des environnements urbains agréables. C’est pourquoi la ville d’Umeå travaille avec des propriétaires immobiliers pour voir comment ils peuvent prendre en charge les déplacements des navetteurs en plus d’offrir des places de stationnement pour les voitures.

Une collaboration d’un genre inédit, conclue entre la municipalité, la société municipale de gestion des parcs de stationnement et le propriétaire immobilier Balticgruppen, est occupée à tester une nouvelle approche visant à encourager des modèles de transport durables. Le but est de réduire les trajets en voiture des travailleurs en développant encore le système existant d’« achat de stationnement » et en le complétant par un élément « vert ».

Context 

Depuis 50 ans, la population d’Umeå a doublé. Avec 118 000 habitants, elle est donc l’une des villes d’Europe connaissant le développement le plus rapide, tout en se situant dans une région peu peuplée. En son centre, la circulation routière est responsable d’une diminution de la qualité de l’air. C’est pourquoi la municipalité, en collaboration avec plusieurs organisations nationales, a établi un plan pour réduire la circulation routière et les émissions atmosphériques et pour redistribuer les flux de trafic.

Le plan de mobilité urbaine durable (PMUD) d’Umeå a été adopté en 2011. Avec la stratégie de stationnement qui en fait partie, il souligne la poursuite du développement du système existant d’achat de stationnement à Umeå. Ce système permet aux propriétaires et promoteurs immobiliers d’acheter des places de stationnement à la société municipale de gestion des parkings au lieu de devoir les construire. En plus des économies à réaliser par les promoteurs, ce modèle permet de gérer le trafic et d’améliorer l’efficience et le contrôle du développement des parkings dans la ville sans coûts supplémentaires pour la municipalité.

In action 

Selon la réglementation actuelle, les promoteurs immobiliers d’Umeå doivent prévoir un certain nombre de places de stationnement pour obtenir le permis de construire relatif à leur projet. Avec son système inédit d’« achat de stationnement vert », la ville d’Umeå autorise aux promoteurs de construire 40 % de moins de places de stationnement en échange de l’engagement de changer le comportement des locataires en matière de transport et de réduire de 40 % leur usage de la voiture.

En février 2012, un accord a été conclu entre un propriétaire et promoteur immobilier local, Balticgruppen AB, et la ville concernant une mesure d’« achat de stationnement vert » qui sera appliquée, à titre d’initiative pilote, sur le site de Forsete, un nouveau projet urbain de 60 000 m2 qui comprendra des bureaux, des commerces de détail et des logements. Cet accord définit l’engagement à la fois de la ville et du propriétaire immobilier d’encourager des modèles de transport durables auprès des travailleurs qui s’installeront dans ce complexe. L’engagement de la ville et de la société municipale de gestion des parkings consiste à :

  • s’écarter des normes de construction actuelles pour autoriser Balticgruppen AB à construire 40 % de moins de places de stationnement pour voitures sur son nouveau projet ;
  • gérer un fonds de transports publics.

L’engagement du propriétaire immobilier consiste à :

  • contribuer à un fonds de transports publics qui permettra d’offrir des incitations aux travailleurs en faveur de l’utilisation des transports publics. Ce fonds garantira une réduction de 20 % sur les abonnements mensuels aux transports publics pendant 25 ans ;
  • aménager des parkings pour vélos de qualité exceptionnelle. Par exemple, des garages chauffés jouxtant un atelier de réparation et des vestiaires ;
  • organiser sur place un système de voitures partagées à gestion privée ou commerciale ;
  • élaborer un plan de communication pour promouvoir les nouvelles formes de mobilité urbaine durable. Le propriétaire des biens immobiliers ou leurs locataires (travailleurs) précisent quelles activités de communication seront réalisées, par qui, quand, par quels canaux et quel suivi en sera effectué.
Results 

L’évaluation de l’initiative pilote d’« achat de stationnement vert », qui se déroule jusqu’en 2015, comporte trois volets :  

  1. mesure d’une situation de référence ;
  2. calcul du potentiel maximal et des effets possibles du système d’« achat de stationnement vert » ;
  3. mesure finale des résultats après la mise en œuvre de toutes les actions prévues sur le site pilote.

Les premier et second volets sont achevés et le troisième reste à réaliser.

Le calcul des effets possibles montre que le propriétaire immobilier peut économiser jusqu’à 10 % du coût d’achat de places de stationnement, soit quelque 13 500 euros par site. Pour calculer le potentiel maximal de l’accord d’« achat de stationnement vert », un modèle d’évaluation a été développé en collaboration avec le consultant spécialisé en circulation Trivector Traffic. Les calculs de ce modèle sont basés sur les effets connus de l’« achat de stationnement vert », les conditions locales, les schémas de transport et les aspects comportementaux.

L’application du modèle donne notamment comme résultats des changements de répartition modale pour les travailleurs occupés sur le site et des réductions des émissions de CO2 et de la consommation d’énergie. Ce modèle peut servir d’instrument de prévision permettant d’estimer le potentiel de l’« achat de stationnement vert » pour un bien immobilier précis et d’évaluer les résultats réels.

En appliquant le modèle au site de Forsete, l’on constate que la mise en œuvre complète du « paquet vert » peut potentiellement entraîner un changement de 41 % en termes d’abandon de l’automobile privée au profit du covoiturage. Actuellement, le nombre exact de travailleurs qui seront occupés sur ce projet est encore incertain, ce qui explique la difficulté de présenter des chiffres précis. Toutefois, le modèle montre que l’objectif principal de l’accord d’« achat de stationnement vert », une réduction de 40 % des trajets en voiture, est réaliste.

Elin Pietroni, de la ville d’Umeå, estime que les effets potentiels sont prometteurs : « Il est très avantageux d’adopter une approche globale et d’élaborer un paquet de mesures vertes pour un bien immobilier », explique-t-elle. « Les actions individuelles ou le fait de distinguer les investissements d’infrastructure des mesures relatives aux aspects comportementaux n’offrent pas autant de possibilités. »

Challenges, opportunities and transferability 

Le système d’« achat de stationnement vert » est profitable pour les deux parties. Le propriétaire immobilier gagne une marque de qualité moderne et des mesures incitatives pour promouvoir la mobilité urbaine durable, tandis que la ville bénéficie d’une croissance durable et d’une moindre dépendance des travailleurs à la voiture.

« Pour assurer le succès du modèle, toutes les parties qui y travaillent doivent investir du temps et prendre des engagements », ajoute Mme Pietroni. « Cela dit, la communication du propriétaire immobilier avec les locataires est un aspect crucial, notamment pour promouvoir le bien immobilier en vantant son profil “vert”, fournir des informations régulières et héberger des campagnes et des événements placés sous le signe de la mobilité durable. Ceux-ci peuvent comprendre des conférences, des concours et des possibilités offertes aux travailleurs vivant sur place d’essayer de nouvelles alternatives de transport durable. »

Selon Mme  Pietroni, il est également important que le propriétaire immobilier soit motivé par un véritable intérêt pour ce thème et non pas uniquement par les économies potentielles. Le montant pouvant être épargné dépend de la mesure dans laquelle le propriétaire investit dans des alternatives de transport durable ; la ville estime que l’« achat de stationnement vert » permet d’économiser jusqu’à 10 % du coût total d’un parking. Les propriétaires immobiliers qui lancent des projets de grande taille ou des projets multiples auront davantage à gagner grâces aux économies d’échelle.

Par ailleurs, la ville d’Umeå est aux prises avec des problèmes liés à la réglementation fiscale actuelle de la Suède. Le fonds de transports publics offre des incitations aux navetteurs pour l’usage des transports en commun et des installations durables de stationnement pour les travailleurs qui sont considérées comme des avantages imposables. Umeå et la société municipale de gestion des parcs de stationnement ont porté l’affaire devant la Cour fiscale nationale et sont en attente d’un verdict. 

Topic: 
Urban mobility planning
Traffic and demand management
Region: 
Northern Europe
Country: 
Sweden
City: 
Umeå
Author: 
Jan-Willem Van Der Pas
22 Oct 2014
28 Jan 2015
Recommend
haut
1 utilisateur a voté.
Share on