Poly-SUMP aide les régions à résoudre les problèmes de mobilité au-delà de leurs frontières

Par Pavlina Dravecka / Mis à jour: 17 Dec 2014

Le plan de mobilité urbaine durable (PMUD) peut être un outil précieux pour les maires et les autorités locales qui souhaitent améliorer le transport urbain dans leur municipalité. Mais que faire lorsque les problèmes de mobilité dépassent le territoire de la ville ?    

Suite à l’expansion des zones urbaines, le trafic automobile est souvent généré au départ d’une zone ou d’une ville ne relevant pas de la compétence des autorités municipales, notamment  dans le cas où un nombre élevé de travailleurs vivent dans une zone urbaine mais travaillent dans une autre. Les dispositions locales en matière de transport public ne suffisent alors pas à endiguer le flux de circulation et un plan de grande envergure s’impose.    Cette situation est encore plus marquée dans les régions à forte densité de population, où une grande ville est entourée de villes de petite ou de moyenne taille.   

Le projet Poly-SUMP financé par l’UE entend remédier à ce problème en soutenant le développement de PMUD dans des régions dites « polycentriques » – c’est-à-dire des régions caractérisées par des centres politique, social ou financier distincts.  

Ce projet a été mis en œuvre avec six régions d’Europe. L’idée était de les aider à planifier des mesures pour leur zone en coopération avec divers niveaux administratifs et avec les acteurs concernés en vue de la planification de mesures dans la région. Afin de faciliter ce processus, le projet a conçu une méthodologie en trois étapes. 

La première étape consiste à cerner le comportement de mobilité dans la région élargie, en tenant compte de toutes les zones urbaines concernées. Il convient ensuite de définir une vision commune en coopération avec toutes les parties concernées –  urbanistes et responsables du transport, décideurs locaux et régionaux, sociétés urbaines et interurbaines de transport public, etc. Dernière étape, le lancement d’une procédure de coordination officielle qui, dans un scénario idéal, débouchera sur le développement d’un PMUD pour l’ensemble de la région. 

Pour faciliter le déroulement de la première étape, le projet a mis au point un Outil de profil régional, qui aide les villes à mieux comprendre leurs défis de mobilité. Plus les centres urbains sont dispersés, plus les besoins de transport sont importants pour les relier. À l’aide de 10 indicateurs, l’Outil de profil régional définit la structure et les schémas de transport de la région élargie.   

« Nous avons utilisé l’Outil de profil régional pour identifier  les principaux aspects de mobilité dans notre région. Nous avons pu ainsi aussi les comparer avec ceux d’autres régions et tirer des enseignements de leurs expériences »,  explique   Fabrizio Pigini, Directeur de l’Unité « Actions de mobilité durable », Région des Marches (Italie). 

Les six régions participantes –  Marches, Alentejo central (Portugal), Macédoine-Centrale (Grèce),    Parkstad Limburg (Pays-Bas), Rhin alpin (Autriche)  et centre de la Slovénie – ont intégré leurs expériences dans le domaine de la gestion de la mobilité polycentrique dans les lignes directrices Poly-SUMP qui ont récemment été publiées. Ces lignes directrices détaillées expliquent la méthodologie de A à Z à l’aide d’exemples pratiques se rapportant aux six villes participantes, l’objectif étant de mettre en avant les réussites et les obstacles communs au niveau de la procédure.       

« Les gouvernements locaux et régionaux sont confrontés à de réels défis lorsqu’ils souhaitent s’attaquer à des problèmes comme les embouteillages et la pollution dans les villes. Ici [dans les régions polycentriques], la planification urbaine durable se révèle encore plus complexe vu le nombre d’acteurs impliqués. Ces lignes directrices aideront les autorités locales et régionales à développer des plans de mobilité pour ces régions polycentriques, et complèteront ainsi les lignes directrices sur la mobilité urbaine durable déjà élaborées par la Commission européenne », explique Violeta Bulc, commissaire européenne en charge du transport.

Pour en savoir plus sur Poly-SUMP, visitez le site internet.

Les outils Poly-SUMP peuvent également être téléchargés dans la rubrique « Plans de mobilité » sur le site Eltis.

Français
Country: