5  2
4  
3  
2  
1  
kolla1.jpg
Author: AENEAS Rate this Case Study:
please log in to rate
Contact: Rödsta Eva
Views:9326 Posted:January 2012
User rating: Last update:January 2012
Languages:EN | BG | DA | DE | EL | ES | ET | FI | FR | IT | LT | LV | NL | PL | PT | RO | SK | SL | SV

Home > Case Studies > Search > Case Study Search > Search Results >

Kolla – le système de transport en commun accessible à tous, Göteborg, Suède

La ville de Göteborg a mis au point un projet visant à modifier le système existant de transports en commun pour le rendre accessible à tous. Le projet est connu sous le nom de Kolla et a été lancé en 2004 après qu’une enquête avait été menée afin d’étudier la façon dont les gens ayant des problèmes de mobilité, peuvent utiliser les transports publics d’une manière plus facile et moins coûteuse.

Contexte & Objectifs

 

En 2003, une équipe de la ville suédoise de Göteborg a étudié comment on pourrait rendre le système de transport plus accueillant et moins coûteux pour les personnes à mobilité réduite. Leurs recommandations ont été publiées en 2004 et ceci a mené à l’élaboration du projet Kolla. Avec Kolla, Göteborg voulait créer un système de transports en commun accessible à tous d’ici 2010. L’objectif était que 98% des habitants utilisent alors les transports en commun (ce qui représentait une augmentation de 2,5% par rapport aux chiffres de l’an 2005).

 

Les 3 priorités suivantes ont été fixées :

  • Améliorer  l’accessibilité des rues, arrêts, gares et véhicules.
  • Augmenter le confort, en se concentrant sur la formation, la mise à disposition d’un support TIC et de personnel à certaines stations, et aussi la création d’un service d’appel
  • Renforcer la coopération et le dialogue entre les parties prenantes.

Le projet visait à atteindre les objectifs suivants d’ici 2010.

  • Rendre un plus grand nombre de moyens de transports publics accessibles à tous
  • Donner à 98% des habitants de Göteborg la possibilité de voyager avec les transports publics.
  • Supprimer toute distinction entre les services de transport de personnes handicapées et les transports publics conventionnels.

A Göteborg, la plupart des personnes à mobilité réduite prenaient des taxis ou des bus spéciaux avec accès pour fauteuil roulant, dont le prix unitaire est 14 à 21 fois plus élevé que celui des moyens de transport public conventionnels. C’est pourquoi la ville souhaite augmenter le pourcentage des personnes handicapées empruntant les moyens de transport public conventionnels, et promouvoir le service de transport à la demande par appel téléphonique, la « Flex line » qui vient chercher les passagers à domicile et les dépose à l’arrêt du moyen de transport public le plus proche. Le prix unitaire de la Flex line équivaut à la moitié de celui d’un taxi, soit 7 fois plus qu’un trajet avec un moyen de transport public normal.

Mise en œuvre

 

Les principales réalisations sont les suivantes :

  • Une ligne de bus et une ligne de tram (véhicules et arrêts) ont étés rendues entièrement accessibles
  • Un plan du réseau des trajets accessibles a été créé.
  • On a mis au point un système d’assistance personnelle aux endroits où la circulation est la plus dense
  • Depuis décembre 2005,) on propose une formation spécialisée sur les besoins des personnes handicapées dans les transports publics.>

  • Le service de transport de personnes handicapées a été pris en charge par les services publics

Les actions prévues pour 2006 étaient les suivantes :

  • Adaptation d’un plus grand nombre de lignes
  • Formation des conducteurs sur les besoins des personnes handicapées.
  • Formation au sujet de voyages
  • développement du système « Flex line »
  • Assistance personnelle dans un plus grand nombre d’endroits
  • Inspection des rampes d’accès
  • Développement du système de paiement
  • Développement du système informatique TIC
  • Tests plus poussés sur les bus

Conclusion

 

Les principales réalisations du projet Kolla sont les suivantes :

  • Adaptation d’autres lignes, mais en tenant compte de leurs particularités
  • Formation des conducteurs
  • Développement du système Flex line
  • Développement du système TIC et du système de paiement
  • Extension du système d’assistance personnelle
  • R&D pour encourager un changement au niveau des comportements (culturel) et étudier l’impact économique

Les actions concrètes entreprises pour les phases de 2005 et 2010 étaient les suivantes :

Göteborg 2005

  • 700 000 des trajets assurés par les services de transport de personnes handicapées ont été réalisés en taxi ou en minibus.
  • 40% des arrêts de tram et 10% des autres arrêts principaux sont désormais accessibles.
  • 50% des trams et 86 % des bus ont un accès de plain pied.
  • 50% des véhicules ont des annonces automatiques vocales.
  • Il existe 8 Flex lines et on a besoin d’un permis spécial pour les utiliser. Göteborg 2005

Göteborg 2010

 

  • 540 000 voyages sont effectués par la mission STS cabines et mini bus.
  • 90% des arrêts de tram et 10% des autres arrêts principaux sont désormais accessibles.
  • 62% des trams et tous les bus ont un accès de plain pied. Tous les bus ont un accès libre et l'étape de rampe.
  • 90% des véhicules ont des annonces automatiques vocales.
  • Il existe 20 Flex lines et chacun les emprunter.

Downloads

EROA8QEC96.pdf (909 kByte)

Related Case Studies



This Case Study is part of the European urban mobility and transport best practice collection from Eltis - www.eltis.org.